Skeezy Sensei: « J’ai fait des concerts aux USA et en France, pourquoi pas le Burkina? »

Qui est Skeezy Sensei?

Alors… Skeezy Sensei c’est avant tout un jeune étudiant de 22 ans qui fait de la musique dans sa chambre depuis quelques années et qui combine sa passion avec ses études au quotidien. Je dirais juste que Skeezy Sensei est un grand passionné de musique car la vérité c’est que même moi je ne sais pas vraiment qui est Skeezy Sensei à l’heure où je vous parle.

Est-ce vrai que Skeezy est Burkinabè?

Je suis Franco- Burkinabè donc oui, Burkinabè. Je suis un « petit peul » comme m’appelle ma mère, né à Ouaga en 1997, avec du sang Burkinabè et ayant grandit sur place jusqu’à mes 18 ans. Quoi qu’il arrive ou quoi qui se dira, le Burkina reste le pays où j’ai passé la plus grande partie de ma vie de très loin, et donc celui auquel je suis foncièrement le plus attaché.

Comment en es tu venu a la musique?

Naturellement. J’étais juste un enfant fasciné par les stars à la télévision, bercé par la musique africaine de sa maman, par la variété française de son papa et par le hip-hop de ses camarades de classe. J’ai d’abord commencé par la guitare à 11 ans, puis le piano, le chant, ayant envie de ressembler à mon idole Michael Jackson. C’est finalement le concert de La Fouine à Ouagadougou en mars 2010 qui va me convertir au rap et à cette nouvelle culture. Je découvre cette musique, j’y prend goût et à partir de là je gratte du matos à droite à gauche pour m’auto-produire comme je peux dès l’âge de 12 ans. Tout ça, dans ma chambre et sans jamais en parler à personne jusqu’à mes 17 ans.

Tu fais du rap ou de la trap? quelle est la différence entre rap et trap?

En réalité je suis très mal à l’aise avec les genres musicaux dès qu’on me le demande. Pour moi je fais juste ce que j’aime faire. Si j’écoute aujourd’hui Wizkid, demain je peux faire un son afro et enchaîner avec un son trap. Du moment que ça me plaît je le fais, mais je reconnais que le rap prédomine largement sur mon style musical. Je dirais plus que je fais du rap, et dans ce même rap des fois je fais de la trap. Selon moi la différence est que la trap est un style de rap, à l’instar du rap conscient ou du rap de club. Tout dépend de ton humeur et des émotions que tu as envie de transmettre.

Combien d’album as-tu sur le marché?

Concrètement 0. J’ai balancé plusieurs projets depuis 4 ans, solo ou en collaboration avec Dany D, Xclvsif ou Ndjeezzy. Mais cela reste des mixtapes et des EP, un album c’est quand même plus travaillé et mieux réfléchi. On peut écouter ma musique et voir mon évolution depuis les plateformes, audiomack ou encore YouTube, mais le jour où je sortirai un album je serai à 100%. Je m’estime encore à 60-70% de mes capacités.

On t’a vu sur Planete Rap aux cotes de Black M et Dadju. Comment c’est arrivé?

Tout à commencé sur le réseau social Instagram. J’ai commencé depuis janvier 2019 à poster des vidéos d’une minute où je freestyle puis j’ai commencé à participer à des concours en Mars. C’est à l’occasion d’un concours au mois de Juin que j’ai gagné ma place pour le Planete Rap de Black M.

Devrons nous nous attendre a voir Skeezy sur un projet de Black M ou Dadju?

Pas pour l’instant en tout cas. Ces artistes restent quand même dans une autre dimension aujourd’hui. J’ai surtout la chance de les rencontrer, de faire de la musique live devant eux, mais pour l’instant ça s’arrête là. Je n’ai pas de contact direct avec eux, mais qui sait? Ca va tellement vite dans la musique…

Tu etais dernierement aux USA. C’etait pour quoi?

J’étais invité pour participer à des prestations live entre New York et Houston et rejoindre le collectif X-Kinabur. C’était dans le but de lancer le projet.

Qu’est-ce que le projet X-Kinabur?

Un collectif d’artistes Burkinabè, tous expatriés, qui rap pour promouvoir la culture du Burkina Faso et aussi tenter de faire passer des messages importants pour la société Burkinabè. Je vois ça comme une sélection nationale dans le foot, nous sommes des joueurs dans nos domaines respectifs, et on se réuni de temps en temps pour l’intérêt du Burkina, notre point commun à tous. X-Kinabur est composé de moi même, Dany-D, Kay Dre, Dope Moh, Crafty et Danico. Le tout chapeauté par tonton Mokonzi!! Une dream team.

Quels sont les projets de Skeezy a court et long terme?

2019 était une belle année, même si ce n’est pas encore fini je pense que le plus gros est déjà passé. J’ai voyagé grâce à ma musique, j’ai mangé grâce à ma musique, j’ai rencontré des idoles grâce à ma musique. C’est déjà très beau et maintenant on veut juste avancer et continuer à progresser. Il reste tellement de chemin à faire…

Pourrions nous voir Skeezy en concert au Burkina?

Pour moi c’est juste une question d’offre et de la demande. L’offre, elle est là. Comme l’envie. Je rentre à Ouagadougou régulièrement pour passer du temps avec mes proches, ce n’est pas comme si le Burkina était loin de ma vie. Si il y’a assez de gens qui veulent me voir et que quelqu’un a envie de mettre cela en place… J’ai fait des concerts aux USA et en France, pourquoi pas le Burkina?

Dernier mot?

Croyez en vos rêves et restez forts. Si vous ne le faites pas, personne le fera pour vous.

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


5 + 7 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!