J’suis d’avis à 95%!

Si j’étais à votre place et me connaissant, ma critique allait encore être plus acerbe que çà. Donc par conséquent, certains jouent en ce moment, parfaitement leur rôle de téléspectateurs avisés.

Ce n’est pas par ce qu’on passe tout le temps à la télé ou qu’on est célèbre, que celà suffit pour être plus intelligent que ceux qui vous regarde. Parfois même, c’est le contraire.

Les chroniqueurs TV ont plusieurs facettes selon les principes de chaque émission. Il n’y a pas de prototype identique. Pour certaines émissions, le chroniqueur vient présenter une rubrique. Pour d’autres, il vient exprimer un coup de coeur ou encore il vient sur le plateau pour animer la galerie.

Pour le cas de l’émission GRAND CAFE, les chroniqueurs sont censés être des “Hommes et Femmes” suffisamment ancrés dans l’analyse et la critique culturelle pour s’entretenir avec l’invité. Car c’est d’abord et avant tout, une émission culturelle. Ils sont donc cooptés en fonction de leur qualité et expertise respective et divergente. Il y a ceux qui sont censés être des conciliateurs, certains doivent être aguerris en matière de statistiques ou d’histoire. D’autres sont critiques et ne recherchent que la mauvaise graine chez l’invité. Bref les chroniqueurs d’une telle émission doivent être différents mais complémentaires.

Malheureusement, ce n’est pas ce qui semble l’être. Les échanges lors de certaines émissions ne sont pas souvent coordonnés. Pas parce qu’il n’ y a pas de concertation en off, mais parce que les interventions ne sont pas agencées. À peine une question posée, que immédiatement les autres fusent de partout. Des échanges sur un plateau, c’est: une question brève et directe et une réponse. Mais à tour de rôle avec quelques petites relances coordonnées.

Mais la qualité d’une émission ne dépend pas seulement des chroniqueurs mais également de l’invité. Il y a ceux qui ne sont pas loquace. Ils ont peur des chroniqueurs. Ceux qui sont bavards en deviant les questions. Il y a ceux qui sont “grossiers et vulgaires” dans leur langage. Enfin, ceux qui viennent s’autoproclamer en tenant des discours disproportionnés aux valeurs d’éthique et de la morale. Ce qui poussent souvent certains chroniqueurs à manquer de tact, de maîtrise et surtout de “bon sens”. C’est normal que certains telespectateurs soient déçus d’un tel ou tel chroniqueur, mais c’est aussi ça qui fait sa personnalité. Il y’a des chroniqueurs qui sont détestés par le public, mais ils accroissent l’audience des émissions.

C’est aussi normal que certaines émissions prennent des allures exécrables ou le débat est houleux, tant que ça reste médiatiquement correcte. Le GRANDCAFE qui se passe sans “rebondissements” est une émission ratée.

Mais quand ça tire au vinaigre avec des propos pas catholiques sur une chaîne publique ou privée, à l’image de Makosso ou de Rama la Slameuse, il est à mon avis normal qu’on les suspendent. J’estime également que tout le monde n’est pas censé passer sur cette émission, peu importe le degré de célébrité.

Il faut certes, trier dans le tas, les invités et surtout compartimenter les interventions. Mais l’audience et la célébrité de cette émission se sont toujours reposées sur son caractère dans langue de bois. On pose des questions “indiscretes” aux invités sans être vulgaire et injurieux.

Cette émission n’est pas non plus, un duel entre les chroniqueurs et l’invité, pour après rechercher un vainqueur. C’est une émission naturelle qui creuse dans la vie professionnelle, tant côté cour que côté jardin de l’invité. Les chroniqueurs doivent poser des questions sur des faits et non sur des rumeurs.

Malheureusement certains parmi nous se fondent sur des rumeurs ou des animosités personnelles, pour les “descendre” en public.

D’autres parts, comme je l’avait dit plus haut, il y a certaines célébrités qui ne doivent pas bénéficier des audiences télés . Les autres chaînes des autres pays l’appliquent, pourquoi pas nous? Dommage que Makosso est passé. Mais, à mon humble avis, si on a laissé passer cette émission, on devrait aussi faire passer celle de notre compatriote. Ça aurait permis de relever davantage les insuffisances des chroniqueurs, celles de l’invité et même de l’émission en général.

Tout en partageant 95% des avis des uns et des autres sur la prestance des chroniqueurs y compris la mienne, mais la richesse de cette émission naîtra de la qualité de ses invités et surtout de la discipline de son plateau.

C’est la conjugaison de la spontanéité, de l’émotion, de la critique et du divertissement qui a toujours fait le charme de cette émission.

LECHAT !

Categories: Chroniques

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


5 + 7 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!