Babcy Lareussite: Et si vous créez votre réseau?

13177603_10207813760253757_5313530877043563561_nLa discothèque le «New Ice» a été le théâtre d’un point de presse le 5 mai 2016. C’est l’artiste Babcy Lareussite qui faisait son baptême à la faveur à la sortie de son premier opus «Kbkna Toong yé». J’ai apprécié la forte mobilisation des jeunes acteurs du showbiz qui se battent jours et nuits sans aucune ouverture des aînés.

La musique africaine subie en ce moment plusieurs dérivées. Le foisonnement des styles a engendré des collaborations artistiques de tout genre. Les anglo-saxons n’éprouvent aucune difficulté de jours à collaborer avec les francophones. Le coupé-décalé, le Bikutsi, le zouglou, le Rn’B, le Hip Hop, le Warba, le Liwaga, le Kouli catché, le Nidja…sont employés dans les sens.

C’est à l’aube des années 2000 au moment où le phénomène hip hop battait son plein qu’un jeune passionné de l’ambiance BCBG du nom de Saidou Ouédraogo, aujourd’hui Babcy Lareussite faisait ces premiers pas. De «posee » à «posee » (formation musicale), il s’illustre dans le chant et remporte des prix au passage lors des compétitions musicales. Mais c’est en 2005 qu’il décide de faire cavalier seul.

Deux ans plus tard, il figure pour la première fois dans un maxi baptisé «Alléluia » grâce au label Eternel Record. L’année suivante, il refait surface dans le collectif Look like money avec le tube «Get it money». Depuis lors Babcy Laréussite est omniprésente sur les plateaux. Ces apparitions spontanées sur les scènes lui donnent progressivement des galons. C’est fort de son talent et de persévérance, qu’il tombe sur le charme du label de légende 13Recordz, celui qui a produit le groupe d’anthologie Les Playerz.

Ainsi donc, Raldy et Ninja décide d’en faire leur poulain et l’intègre dans cette écurie pour peaufiner un album de 10 titres. A peine sortie (le 5 mai dernier) les mélomanes s’attardent de plus en plus sur le tube «Ya woto». Un chef-d’œuvre pour certains grâce la langue mooré qu’il a su greffer à ce rythme Rn’B / Nidja qui ne laisse personne indifférent. personnellement ce tube me fascine car, il a été bien arrangé et peut propulser ce jeune blin-bling boy vers d’autres horizons.

Les titres comme «Kb Kna Toong Yé » ou encore «Angel » en collaboration avec l’artiste Iss’K du groupe Teelai ne sont pas aussi mal, mais à la longue, Babcy gagnerait à fonder son univers artistique et promotionnel. Ce n’est pas ce genre de médias ou ces acteurs hostiles aux musiques actuelles qui feront de lui, une véritable icône de la musique africaine.

Le jour de la présentation de son œuvre, c’est impressionnante jeune équipe d’acteurs du showbizness qui avait fait le déplacement. Personne n’a voulu se faire compter l’évènement. Du président des managers, Ibrahim Zerbo et Clovis Fidèle Ouédraogo à la structure UM226 en passant par Sofiano, Nyampa, San Remy Traoré… tout l’armada était présent.

C’est avec beaucoup d’optimistes et avec un réseau de communicateurs et promoteurs bien aguéris que Babcy et le label 13Recordz ne pourront que véritablement s’engager vers une carrière prometteuse.

Jabbar!

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


2 + 8 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!