Arrangeurs : Certains se comportent comme des tailleurs

Quand je vois des futures célébrités qui s’agglutinent devant certains studios d’enregistrement, ça me donne beaucoup de chagrin.

Beaucoup parmi nos arrangeurs n’ont aucPhoto arrangement musicalun sens de l’organisation. Généralement ce sont ceux qui possèdent une certaine réputation qui se comportent ainsi.

Les rendez-vous ne sont pas respectés. Aucun emploi du temps n’est respecté. Les artistes sont programmés à la même heure et le même jour dans le studio. Les artistes les moins connus sont chassés par l’arrangeur une fois qu’un artiste célèbre se présente dans son studio. Généralement un arrangeur assez réputé arrange un artiste modeste à 75 000 FCFA. Mais parfois les artistes triment corps et âmes pour se procurer leur opus ou leur tube. D’autres artistes vont même parfois payer deux fois plus chères mais ne sont pas servis. Pour la simple raison qu’un artiste reconnu vient de signaler sa présence inopinément.
Certains artistes ne sont pas aussi exempts de critiques et reproches car bon nombre parmi eux, ne règlent pas leur contrat. Mais mettre tout le monde dans le même panier, c’est un peu discourtois.

Ce n’est pas parce que l’artiste n’a pas de réputation qu’un arrangeur doit lui manquer du respect ou encore lui donner des rendez-vous arbitraires. Floby, David Le combattant, Greg et bien d’autres, ont aussi commencé comme eux.

Bon nombres d’arrangeurs ont perdu leur réputation en se comportant comme des tailleurs dans le milieu. Des exemples sont légions ici à Ouaga. Regardez simplement autour de vous. J’ai même été souvent convié à jouer les médiateurs entre les artistes et des arrangeurs qui n’ont pas respecté certaines clauses. Aujourd’hui, ils ont disparu dans la circulation.

Donc conseils du fouineur que je suis : faites très attention chers arrangeurs célèbres car la chute peut être brusque et vertigineuse. Faites aussi davantage attention car les artistes deviennent de plus en plus des arrangeurs, donc à la longue, ce métier risque carrément disparaître.
Jabbar !

Categories: Actualités,Chroniques,La plume de Jabbar

Tags:

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.

Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!