Académie des SOTIGUI : Une bouée de sauvetage pour le cinéma africain

Ce qui est indéniable, le Burkina Faso restera le seul pays qui aura engendré cette instition cinématographique qui est en train de redonner du sang neuf aux acteurs des métiers du cinéma africain et de sa diaspora.

En effet, l’Academie des SOTIGUI regroupe des professionnels de l’industrie cinématographique, répartis en neuf collèges de « métiers » (acteurs, réalisateurs, auteurs, techniciens, producteurs, distributeurs et exportateurs, industries techniques, agents artistiques, directeurs de casting, attachés de presse, exploitants), auxquels viennent s’ajouter des personnalités dont l’activité soutient le rayonnement et le dynamisme du cinéma en Afrique, rassemblées dans un dixième collège de « membres non professionnels ».

Cette institution organise depuis trois ans au BURKINA FASO, “LES SOTIGUI AWARDS”. C’est d’ailleurs le Tunisien Abdelmonem Chouyet qui a remporté le Sotigui d’Or 2018 et en plus du Sotigui du meilleur acteur de l’Afrique du Nord.

L’Académie des Arts Cinématographiques Africains et de la Diaspora est l’institution qui, en Afrique, organise cette voie de distinction dédiée aux films et aux personnes qui les font. Depuis sa première édition à Ouagadougou, cette structure crève l’audimat dans le monde entier. Les différents ambassadeurs jouent pleinement leur rôle dans leur pays respectifs, à telle enseigne que ce n’est plus le Burkina Faso qui porte ce projet.

L’Académie est régie par l’Association pour la Promotion du Cinéma Africain et de la Diaspora (APROCAD), créée spécialement dans ce but en 2018 sous le récépissé N° 3291 par Evrard Jean Kevin Mone, et est en charge de l’ensemble des opérations organisées dans le cadre de la poursuite des objectifs de l’Académie.

Comment asseoir une politique du cinéma en Afrique? quel sera le modèle pour la faire réussir ?, à quel point la production cinématographique est considérée sur le continent comme un outil pour le rayonnement culturel et la croissance économique et sociale, quels moyens pour y stimuler l’aide institutionnelle et encourager les fonds privés?, comment assurer une large distribution au film africain ?

Autant de questions et bien d’autres qui focalisent les membres de l’académie des SOTIGUI. Au delà de l’aspect solennel, cette institution organise tout au long de l’année, des colloques et échanges sur les aspects liés à l’industrie de cette filière. Reconnue par ses pairs, l’Academie se prépare à lancer sa prochaine édition, notamment la quatrième, à Ouagadougou le 30 novembre 2019 dans la salle Canal Olympia Yennenga Ouaga 2000.

Très très bientôt ; les nominés de chaque catégorie seront dévoilés.

LECHAT!

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


5 + 3 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!