KUNDE 2018 : Le BBDA remet son chèque

Le Bureau Burkinabè de Droit d’Auteur (BBDA) a procédé ce jour à la remise symbolique d’un chèque d’un million de Franc (1.000.000 FCFA) aux lauréats des prix officiels des KUNDE 2018.

Un geste qui a été salué par les bénéficiaires, mais qui n’est pour autant pas isolé comme certain voudrait le remarquer. Le KUNDE n’a pas été spécialement ciblé, bien qu’il soit le plus prestigieux sur le plan musical. Le BBDA, cette institution que gère avec dextérité Walib Bara depuis le 29 juin 2016, est également venu au chevet d’autres manifestions telles que : les FAMA, les MARLEY D’Or, la SNC, les NAK, la Biennale de Dakar. Ce qui motive cette structure à accompagner financièrement ces acteurs, c’est tout simplement parce que les bénéficiaires sont membres de cette structure.

«Cette action s’inscrit dans la politique culturelle du BBDA. Nous sommes un organisme de gestion collective mais également un sous-secteur de la culture et par conséquent, nous devons accompagner les initiatives émanant du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme. Les KUNDE, loin de tomber dans la modestie, constitue tout de même un baromètre qui met en lumière l’un des membres du BBDA. Pour nous il était important d’accompagner ces différents lauréats afin que l’excellence musicale soit une réalité dans les années à venir» précise Wahabou Bara, DG du BBDA.

Pour cette édition les récipiendaires sont aux nombres de dix (10). Il s’agit de :
– Awa Boussim (Kunde d’Or, Kunde de la meilleure Chanson moderne d’inspiration traditionnelle, Kunde du meilleur clip vidéo et Kunde du Meilleur artiste féminin)
– Habibou Sawadogo (Kunde du meilleur Artiste traditionnel)
– Adama Simon Kologo (Kunde du meilleur Artiste de musique religieuse)
– Imilo Lechanceux (Kunde de l’artiste le plus joué en discothèque)
– Eunice Goula (Kunde de la Révélation et Kunde de l’Espoir)
– Askoy feat Smarty (Kunde du meilleur featuring burkinabè)

Ils repartiront avec une modique somme de 100.000 FCFA/Catégorie. Le chèque dans sa globalité, a été remis au Commissariat général des KUNDE afin qu’il le restitue aux différents lauréats.

De nombreux évènements culturels et surtout musicaux similaires s’organisent çà et là sur le territoire national, certainement, ils voudront que le BBDA fasse le même geste. Selon le premier responsable «Nous avons un service de promotion culturelle qui étudie les dossiers et leur pertinence dans le but de corroborer aux objectifs que s’est fixé le BBDA. Nous avons un plan stratégique de développement qui a été adopté, dont le 3è axe est le soutien aux initiatives culturelles. Il est donc important pour nous de nous inscrire dans cette démarche, mais en arrimant aussi nos soutiens à des indicateurs de performance… »

Ayant également pour mission d’accroitre la sensibilisation auprès des parties prenantes du droit d’auteur, le BBDA entend poursuivre sur cette lancée pour instaurer progressivement une culture du droit d’auteur dans nos mœurs.

En attendant que le projet de loi portant sur la protection de la littéraire et artistique, cette ancienne loi (N° 032-99/AN) qui date d’il y a 19 ans et qui a fait l’objet d’une révision, soit adopté, le BBDA continue allègrement de s’occuper étroitement de ses membres où qu’ils se trouvent.

Le Chat !

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


1 + 3 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!