Hadj 2018: Rama La Slameuse offre plus 36 millions aux pèlerins

L’artiste Slameuse Rama a une fois de plus fait parler son cœur le 31 mars 2018 en offrant 2.172 000 FCFA à chaque femme du troisième âge (soit 16 femmes 1 jeune adepte de l’islam issu du fan club de l’artiste) soit au toital 36.924.000 FCFA!. Un autre geste qui vient s’ajouter aux multiples dons qu’elle effectué depuis déjà trois mois.

C’est dans un espace au secteur 16 de Ouagadougou devant des femmes larmoyantes de joie que la «Première fille slameuse» du Burkina a fait un geste relevant pour certains de prodigieux. Seize femmes musulmanes accompagnées des membres de leur famille ont reçu une visite inopinée de Rama la Slameuse ne sachant même pas pourquoi elles avaient été convoquées. Escortée par son fan club et de Gloria sa fille, dès que la célèbre slameuse a pris la parole, expliquant l’objet de sa présence autour d’elle, les femmes ont fondu en larmes. «Je suis présente à vos côtés chères mamans pour vous manifester ma sincère gratitude. En effet, je vous offre à chacune 2.172 000 FCFA, équivalent aux frais du Hadj 2018, définis par l’Etat Burkinabè. Cela équivaut au transport et la prise en charge complète de votre séjour en terre sainte». Larmes et pluie de bénédictions ont envahi l’assistance. Les 16 femmes chacune ont reçu leur chèque des mains de la slameuse ainsi qu’un membre du fan club surpris par ce geste. Rama a affirmé qu’elle a tenu à offrir à ce dernier exceptionnellement ce chèque «parce qu’il est très assidu dans la pratique de l’Islam et son comportement est, on ne peut plus exemplaire.»

Certains sont tentés de se demander à quels fins fait-elle ces gestes ? «Je suis un enfant de Dieu qu’il utilise pour accomplir sa mission sur terre. Là où il me guide, c’est là-bas où je vais. Aujourd’hui, c’est vers elles que Dieu m’a guidé…celui qui pense qu’il y a quelque chose de prétentieux derrière mon geste, c’est qu’il possède une âme destructive. Je ne suis pas politicienne et je n’ai aucune ambition politique. Pourquoi l’on peut remettre en cause mes actes? Je suis une digne fille du Pays des Hommes intègres qui contribue à la paix de son pays, non seulement dans son domaine de prédilection qu’est le slam, mais également par ces actes» affirme-t-elle.

Quant aux différentes polémiques qui alimentent son actualité sur les réseaux sociaux et les médias nationaux, Rama la Slameuse reste stoïque et indéboulonnable: «On m’accuse d’avoir injurié quelqu’un ! Quiconque doute de sa personne, n’accordera pas le bénéfice du doute à son prochain. Je suis incapable de porter des injures sur la mère d’autrui. Avant cette polémique, je venais de faire parler mon cœur à l’égard de 58 mères du troisième âge, comment pourrais-je encore revenir après deux mois, insulter une mère sur les réseaux sociaux? Mes détracteurs n’ont pas été très magnanimes. La seule chose que je demande aux fils et filles des hommes intègres; ne salissons pas les couleurs de notre pays. Pourquoi se combattre entre fils et filles d’une même Nation?»

Le Chat !

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


7 + 1 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!