Mon DG est-il ainsi malhonnête?

Parce que tu es Directeur Général et le directeur artistique des Marley d’or. Ainsi tu proposes un cachet indécent, insifigniant et maigre aux musiciens instrumentistes pour toute la soirée de prestation live, c’est-à-dire, 30 000 FCFA/musicien accompagnant, pour une vingtaine de titres à accompagner.

Lui, jeune guitariste a eu le courage de te cracher la vérité en pleine face en te signifiant que c’est malhonnête de ta part. Alors dit, toi DG, tu le (musicien) considère désormais comme un ennemi à abattre en lui faisant comprendre qu’il ose te tenir tête et qu’il en paierait le prix.

C’est ainsi que toi DG, tu décides d’ajourner tout projet adressé à ton département dont est associé le jeune guitariste, à condition que son nom soit raillé dudit projet. Pis encore, tu l’as menacé en l’avouant clairement que tant que tu seras en fonction, tu t’assureras qu’il n’ait plus de scène au Faso. Depuis plus deux ans, tu as pu mettre une partie de ta menace en exécution.

Voici juste une partie de l’ice-berg du cercle culturel et industriel burkinabè. Abus de pouvoir, malhonnêtété, exploitation et injustice. Ça se passe chez moi au Faso.

Continuer de vous taire chers artistes créatifs.

Malick Saaga

Categories: Chroniques

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


1 + 3 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!