SHAMAR EMPIRE: Je n’avais jamais vu un tel studio!

Je reçois hier un coup de fil venant d’un VRAI ami, Serges Pitroipa qui souhaiterait me présenter de fond en comble, la Maison SHAMAR EMPIRE fondée par l’international footballeur Jonathan Pitroipa.

Le Boss vient donc personnellement me chercher dans son véhicule au seuil de l’entrée de la Télévision Burkina Info, au moment où je venais de boucler ma chronique sur «La diffusion de la musique burkinabè : Quelles stratégies ? »

Direction SHAMAR EMPIRE ! Situé au cœur même du secteur le plus somptueux de Ouaga 2000 à la lisière du goudron, non loin de l’Ambassade des USA. C’est un bâtiment de 5 niveaux entièrement neuf et pimpant qui accueille cette maison. Situé au 4è étage, SHAMAR EMPIRE est vraiment un empire !

Spécialisée dans l’audiovisuel au sens propre du terme, cette somptueuse Maison offre plusieurs services en matière de showbiz au standing international. Elle est spécialisée dans l’audio, la vidéo, le management artistique, la production complète, la promotion, le site internet, l’édition, la télévision, l’évènementiel et surtout le conseil artistique.

C’est donc toute l’équipe composée d’une trentaine de jeunes… vraiment des jeunes dynamiques qui m’ont accueilli dans leur administration. Visite guidée des lieux de fond en comble et manœuvrée par les deux Directeurs : administratif et artistique suivis des différents techniciens en informatique.

C’est avec stupéfaction que j’ai découvert le poumon de Shamar Empire hautement sécurisé. Le studio d’enregistrement ressemble à une soucoupe volante dès qu’on s’y introduit. Equipé au standard et normes internationaux, ce sont les excellentissimes techniciens de studio tels que Nick Anor Mvondo (Le molard) et Issa le Doigté magique qui tiennent le gouvernail. C’est avec beaucoup d’hospitalité qu’ils m’ont présenté toutes les nouvelles technologies en matière de son et image que la Maison possède. Des logiciels et appareils de dernières générations, jamais venus au Burkina Faso. Des appareils et surtout des instruments de musique d’origine et certains sont fabriqués à la main.

Rendez-vous compte que j’ai vu pour la première fois, des tables de mixages de grandes qualités à l’instar d’un Behringer XENYX 1202. Qui est capable de te proposer jusqu’à 12 voies. J’ai vu des micros de tout genre surtout des Micro à condensateurs USB subZero SZC 500, des moniteurs de studio hors pair capable de vous régler le son en fonction de la température de la salle. Une salle insonorisée qui capte le moindre son et le condense dans une poche sécrète.

Le plus impressionnant, c’est la surabondance d’instruments de musique que cette maison possède. Des purs originaux venus des maisons mères et joués par des musiciens de renommée mondiale.

L’objectif pour ce studio, c’est que l’artiste international qui vient au Faso, n’a pas besoin de venir avec son instrument. Il suffit qu’il donne les références de l’instrument, et la maison le lui fournit. Il trouvera sur place tout le même matériel qu’il verra chez lui en Europe ou aux USA dans les plus grands studios du monde. Plus encore, SHAMAR Empire, possède des résidences entièrement équipées pour les artistes internationaux situés dans le même immeuble. Pas besoin de se déplacer, le studio et sa résidence sont dans le même box.

J’ai vu des batteries électriques de hautes qualités. Des batteries acoustiques conçues à la main par la maison et le fabricant d’origine. J’ai vu des guitares Fender Stratocaster signées par plusieurs légendes de la musique. Parmi les stars qui l’ont utilisé, il y a exemple Eric Clapton, Brian May, Jimmy Page, Mark Knopfler, Ray Davis, Liam Gallagher, Ronnie Wood, Paul McCartney, Sting, Ritchie Blackmore…

J’ai vu le prototype de guitare électrique fabriquée par Leo Fender en 1949. Ce prototype avait donné naissance à une des guitares les plus populaires de tous les temps, la Fender ‘Telecaster’. De Bruce Springsteen à Paul McCartney, en passant par Jeff Beck, David Gilmore et Keith Richards, la ‘Telecaster’ est devenue l’instrument fétiche de plusieurs générations de musiciens.

Bref, j’ai vu des instruments de musique que je n’avais jamais vu, si ce n’est pas dans les catalogues.
Shamar Empire, ambitionne de professionnaliser le secteur de la musique en particulier et le showbiz en général. Quand ils m’ont brossé leurs ambitions, j’ai découvert, une structure qui sait où elle va et pourquoi elle a injecté de tels moyens. Je salue au passage l’exclusivité qu’ils m’ont offert en me faisant découvrir ce cadre qui n’est pas encore officiellement fonctionnel.

La professionnalisation de la filière audiovisuelle demeure leur crédo. Tous ceux qui bénéficieront des services de SHAMAR EMPIRE seront voués au succès international. C’est un projet complet qu’ils offriront aux artistes. De l’audition à la diffusion (grâce à leur mainmise sur la télévision DBM) en passant surtout par la production, le management, le booking…tout sera exécuté à la perfection.

Le tableau de notre showbiz n’est pas aussi sombre et morose que ça. Il y a certains qui abattent un travail sous-jacent sans tambours ni trompette et les résultats sont palpables. Tandis que d’autres jouent aux m’as-tu-vu sur facebook avec comme seul bureau, leur portable IPhone.
Le Chat !

Categories: Chroniques,La plume de Jabbar

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


1 + 5 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!