Sofiano à propos des journalistes et de Floby

SofianoAprès son spectacle du côté du Village du Basga à Zorgho à la faveur de la fête du Chef, je me suis approché de cet artiste atypique pour l’arracher quelques mots. Voici ce qu’il m’a dit concernant ses déboires avec son ex staff, les journalistes et son «grand frère » Floby.

Ta carrière musicale est parsemée de scandales. Est-ce une volonté personnelle ?

Ce n’est pas tout le monde qui arrive dans le showbiz pour l’argent. Je suis venu dans la musique pour me distraire parce que c’est un plaisir.

Quels sont vos rapports en ce moment avec votre ancien staff Merveilles Production ?

Je n’ai aucun souci avec Papus Zongo et Abass Manager. Ils n’ont pas su m’encadrer au début, ils n’ont pas su me donner de bons conseils. C’est ce qui a conduit cette tragédie. Je considère toujours Papus comme mon père et Abass comme mon grand frère. Ce n’est pas une obligation que j’appartienne à Merveilles, d’ailleurs je possède ma propre structure appelée «Lafi Entertainment». Je possède un studio et je réalise moi-même mes clips.

…Et avec Floby ?

Eh…je n’ai pas de problème avec lui. Je me plains tout simplement des mauvais actes que le grand-frère a posés. Je me suis rendu compte que la «Floband» que j’avais créé pour faire plaisir à Floby est devenu sa marque de fabrique et de bizness. Ça ne m’a pas plu ! Pis encore, il a prit le titre «touma-touman » pour faire un featuring avec Ariel Sheney sans demander notre avis. Pourtant, c’est nous qui l’avons créé. Je ne suis pas content de lui ! Les autres artistes tels que Yannick ou encore Weezy ne veulent rien dire, moi je l’assume et je le redis, je ne suis pas content de Floby !

…Et avec la presse ?

Avec les journalistes, tout le monde sait bien que…Euuh (NDLR ; il marque un temps d’arrêt), On ne m’a pas véritablement encadré au début de ma carrière. C’est ce qui a conduit cette bavure qui m’a mis en froid avec les hommes de médias. Dans la vie, chacun déconne à sa manière et je tiens une fois de plus à m’excuser auprès d’eux. Aujourd’hui c’est moi qui subis ce zapping avec la presse, demain ça pourrait être un autre artiste. Mais je tiens à leur présenter mes excuses.

A quand le véritable retour de Sofiano au-devant de la scène ?

Je viens de boucler complètement mon deuxième album qui sortira en septembre. Je m’envolerai sur Abidjan le 13 août pour réaliser un feat avec Arafat. L’ensemble des médias en ligne ivoirien recevra tout mon album et 5 clips sont déjà prêts pour une large diffusion en Côte-d’Ivoire, au cas où les médias nationaux n’acceptent pas mes excuses. C’est un plan B que je prépare.
Jabbar !

Categories: Actualités

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


9 + 2 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!