Tahirou Barry au studio Accord : Sana Bob n’a pas de mots

Tahirou Barry3C’est avec la même exaltation et la même ténacité qu’il avait achevé l’année 2016 que le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme Tahirou Barry entame celle de 2017.

C’est le Kundé d’Or 2015 et « crieur public » qui en a «payé» les frais de l’hospitalité du premier responsable de notre culture. En effet, hier aux environs de 15h (après la rencontre avec l’artiste Awa Boussim), Il embarque dans sa voiture ministérielle en compagnie de son protocole, direction le studio Accord (à Goughin, secteur 9) où l’artiste Sana Bob est en train de fignoler son prochain opus.

C’est avec beaucoup d’ébahissement que Tahirou Barry a visité ce studio d’enregistrement phonographique haut de gamme, remplissant toutes les commodités internationales. «On n’a pas besoin d’envier les studios américains autres…nous avons tout sur place » s’exclame-t-il. Visiblement ému le proprio se laisse emporter : «Je ne pouvais jamais rêver un jour, recevoir la visite du Ministre dans mon studio. C’est la plus grande joie de ma vie »
Sana Bob2Kosta Tegawende, manager de Sana Bob a été le principal orateur de cette brève visite. Il a présenté succinctement les projets de son artiste qui se stipulent en trois points essentiels :

– L’enregistrement de son prochain album avec en toile de fond l’audition exclusive de quelques pépites qui sont encore en « labo ».
– Érigé comme ambassadeur d’une cause sociale et humanitaire, il est en train de réaliser une œuvre à ce sujet
– Promouvoir la musique made in Burkina sous d’autres cieux avec comme assaisonnements, plus de wedbindé, de warba, de Ngoni et de la Kora.

Bercé, séduit et apprivoisé par les mélodies et la rythmique du crieur public, le Ministre n’a pas tari d’éloges à l’artiste. «Tu es et tu incarne le symbole de la persévérance. Tu es un exemple tangible de l’endurance et l’on devrait se baser sur ton parcours pour atteindre notre objectif… »

En écoutant le tube de référence «Rokmika », Tahirou Barry a pris la résolution par l’entremise de son ministère de réaliser le clip de ce tube.

Tout compte fait, la visite du Ministre dans la cuisine interne de l’artiste aura néanmoins permis de redynamiser la carrière de Kundé d’Or qui aura légèrement baissée en intensité en fin d’année 2016.

Une visite qui n’est pas le premier du genre dans un studio d’enregistrement et qui ne sera pas certainement le dernier.
Jabb’Art !

Categories: Chroniques,La plume de Jabbar

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


6 + 2 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!