«Hawa Boussim est un soleil qui se lève et un repère qui se manifeste pour les autres artistes » Dixit Tahirou Barry

Hawa BoussimConduite par son manager et collée à sa cheville comme une sangsue par Marius Diessongo, Hawa Boussim et Mola Nick Anor (manager) ont été reçu par le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme Tahirou Barry hier. L’objet de cette rencontre portait sur la cooptation de l’artiste Awa Boussim comme, désormais artiste burkinabè appartenant à l’écurie SONY Music. Un contrat de 5 ans a été signé entre ce major et la cantatrice.

Afin de mieux paraphraser ce contrat de florilège, Abidjan s’apprête à recevoir des célébrités africaines autour d’un plateau de rêve le 17 janvier 2017. Avec Youssou N’Dour (Sénégal), Davido (Nigéria), Maître Gim’S (Congo) et Hawa Boussim, ils donneront un concert live estampilé SONY Music.
Le prochain album de l’artiste est très attendu prochainement au Burkina Faso. Tout comme Nick Anor appartiendrait désormais à l’écurie SONY.

Le staff en a profité pour remercier le Ministre a accompagné l’artiste lors du précédent FONY. Hawa Boussim reprendra son vol le 14 janvier pour Abidjan pour préparer ce spectacle.

«Je voudrais transmettre au nom du gouvernement, toutes mes félicitations à l’artiste Hawa Boussim et à son staff qui a fait un travail énorme de promotion et de visibilité afin que ce contrat soit finalement obtenu. C’est un évènement qui restera durablement marqué dans les anales de la musique burkinabè. Obtenir un contrat avec un major de l’industrie musicale mondiale, c’est tout de même un acte original et particulier qu’il faut saluer. Je tiens à transmettre à Hawa Boussim, toute notre fierté et surtout à l’encourager à ne pas décevoir cette grande attente. Car elle est forte et c’est un espoir qui se manifeste. Un soleil qui se lève et c’est en même temps, un repère qui se manifeste pour les autres artistes. Le rêve également est d’atteindre ce haut niveau de réalisation de leur carrière. Nous sommes disponibles à accompagner l’artiste et surtout à être attentif sur l’évolution de sa carrière qui sera désormais gérée aux bons soins de ce major»

C’est avec beaucoup de calme et de modestie dont font preuves les femmes que Hawa Boussim a écouté attentivement les conseils du Ministre pour après, confier aux journalistes sa grande satisfaction et sa joie : «Je suis doublement émue et je n’ai pas de mots pour dire merci au Ministre et au peuple Burkinabè à qui je souhaite en début de cette année, paix, amour et prospérité. Avec ce nouveau contrat, je m’engage sur l’honneur à ne pas décevoir mon public » Dixit la native de Begedo.
Jabb’Art !

Categories: Chroniques,La plume de Jabbar

Tags:

Commenter

Votre E-mail ne sera pas communiqué.


7 + 6 =


Newsletter

Tackborse musique et video du burkina   

Entrez vous adresse E-mail pour rester connecté

  • Vidéos
  • Musique
  • Clips
  • Actualité

Soyez les premiers informés des nouveautés sur le site 100% Culture du Burkina Faso

S'abonner!